Comment Poutine a sauvé le monde cette nuit-là [28-29.08.2013]

Comment Poutine a sauvé le monde cette nuit-là [28-29.08.2013]

Normalement on raconte de belles histoires avant de s’endormir

Mais là ce n’est pas le cas. Vous n’avez pas lu ça hier soir parce qu’aucun média occidental ne relaierait de nouvelles qui vont à l’encontre de la propagande officielle dans laquelle nous sommes continuellement plongés:

<<

http://www.eutimes.net/2013/08/putin-orders-massive-strike-against-saudi-arabia-if-west-attacks-syria/

A grim “urgent action memorandum” issued today from the office of President Putin to the Armed Forces of the Russian Federation is ordering a “massive military strike” against Saudi Arabia in the event that the West attacks Syria.

According to Kremlin sources familiar with this extraordinary “war order,” Putin became “enraged” after his early August meeting with Saudi Prince Bandar bin Sultan who warned that if Russia did not accept the defeat of Syria, Saudi Arabia would unleash Chechen terrorists under their control to cause mass death and chaos during the Winter Olympics scheduled to be held 7-23 February 2014 in Sochi, Russia.

Lebanese newspaper As-Safir confirmed this amazing threat against Russia saying that Prince Bandar pledged to safeguard Russia’s naval base in Syria if the Assad regime is toppled, but he also hinted at Chechen terrorist attacks on Russia’s Winter Olympics in Sochi if there is no accord by stating: “I can give you a guarantee to protect the Winter Olympics next year. The Chechen groups that threaten the security of the games are controlled by us.”

Prince Bandar went on to say that Chechens operating in Syria were a pressure tool that could be switched on an off.“These groups do not scare us. We use them in the face of the Syrian regime but they will have no role in Syria’s political future.”

London’s The Telegraph News Service further reported today that Saudi Arabia has secretly offered Russia a sweeping deal to control the global oil market and safeguard Russia’s gas contracts, if the Kremlin backs away from the Assad regime in Syria, an offer Putin replied to by saying “Our stance on Assad will never change. We believe that the Syrian regime is the best speaker on behalf of the Syrian people, and not those liver eaters” [Putin said referring to footage showing a Jihadist rebel eating the heart and liver of a Syrian soldier HERE], and which Prince Bandar in turn warned that there can be “no escape from the military option” if Russia declines the olive branch.
[…]
>>

Erreur tragique, on ne menace pas les russes impunément. Bin sultan aurait dû réviser sa leçon avant de dire n’importe quoi et comprendre que poutine, 5e dan de judo mais aussi chasseur d’ours sibériens et joueur d’échecs à ses heures n’est pas un tendre et encore moins une mijorée joueuse de golf. J’imagine volontiers qu’au son de cette menace à peine voilée poutine aurait directement pu décrocher son téléphone sous le nez de son interlocuteur tout en demandant au traducteur de ne pas cesser son travail et en dictant au général à l’autre bout du fil le mémo dont il est question plus haut sur un ton autoritaire et impassible avant que de ne congédier notre laquais séance tenante afin qu’il aille lui-même faire son rapport à ses très indélicats commanditaires. L’effet eut pu être glacial…

Joueur d’échecs, mais de reversi aussi

Si ce qui précède est vrai, Poutine est un excellent stratège car il profite du vide laissé par les américains qui ont très maladroitement et impulsivement déplacé une bonne partie de leurs effectifs du golfe vers la méditerranée pour aller bombarder la Syrie qui d’une part ne bougera pas d’un poil, mais en plus dispose de yakhonts et donc pose un risque majeur à leur flotte; et d’intercepteurs S-300 et donc de la possibilité d’entamer significativement l’efficacité d’une éventuelle frappe américaine.

Le coup serait très facile pour lui, ou au moins beaucoup plus que la Syrie ne le serait pour les américains en particulier car le peuple arabe est violemment opposé à la continuelle oppression de la famille royale ainsi qu’à ses abus. Les russes ne pourraient être vus qu’en libérateurs. Du coup suivraient nécessairement barhain (même situation) et le Qatar (qui n’aurait pas les moyens de résister malgré la base américaine flambant neuve qui y a été construite suite aux évènements du 11 septembre, mais l’inconnue ici est le moral des troupes américaines, forcément bas) et exit le financement indirect des rebelles dans la foulée. L’équilibre de la région pourrait potentiellement basculer en une nuit, comme une partie de reversi.

En somme, bin sultan a livré l’arabie saoudite aux russes sur un plateau d’argent. Il doit à présent détester ce geste, mais pas autant que son roi.

Au passage, poutine pourrait préparer ou avoir préparé le terrain en ayant secrètement financé une opposition histoire d’avoir une marionnette pour légitimiser son coup; ironiquement il utiliserait la tactique de la cia contre l’amérique a posteriori. La monnaie de l’Iraq et de la lybie en quelque sorte.

Attendons de voir l’effet que ça fera aux américains… Je me couche.

Superman serait-il lui aussi passé à l’Est?

Aucune brûlure radioactive ce matin, le soleil est en place, les oiseaux chantent, je dois rêver, je me pince. Non, c’est bon, tout tient encore debout. Je lis les nouvelles de la nuit et découvre qu’obama à reculé. Sérieusement il ne pouvait faire autrement mais il est quand même borderline de façon inquiétante, donc très dangereux.

Je n’en reviens toujours pas, ce qui s’est passé cette nuit est un passage à defcon 2 ou 3 puis redescente. Et exactement comme dans le jeu balance of power, celui qui avait causé l’alerte a perdu une partie de son influence en redescendant en defcon 3 ou 4 (ce matin on est en defcon 4 officiellement). Y aurait-il un début de mutinerie assorti de sérieuses menaces de coup d’état à washington? -La question est ouverte et le reste potentiellement.

Au résultat l’influence de la Russie en Arabie Saoudite et au Qatar est montée en flèche. Du coup l’impunité arabe va progressivement diminuer et les coups tordus se calmer. Ils vont gentiment se soumettre. On verra ce qu’il advient de bandar bin sultan, mon petit doigt me dit qu’il devait être grassement rétribué pour son hallucinante contribution (entendez: il devrait payer sa maladresse d’une façon ou d’une autre). Dans le même temps les usa viennent de perdre la face, ce qui va leur coûter bon nombre de bases et/ou d’alliances stratégiques (dont le fukus? Trop tôt encore mais je n’exclus pas que les ramollis français sentent le vent tourner; il serait temps qu’ils arrêtent d’être systématiquement dans le camp des perdants ou celui des agresseurs).

Poutine leur fait à présent gober la monnaie de la guerre froide. Ca se déguste bien glacé et c’est aussi bon sinon meilleur qu’un gaspacho servi durant les fortes chaleurs estivales. Il est évident qu’à présent les rôles sont complètement inversés. Si les américains veulent agir ils doivent le faire très vite et intelligemment car la fenêtre se referme. Or ils font présentement bêtise sur bêtise et n’ont plus aucune stratégie ni crédibilité. Ils ont déjà perdu mais sont encore capables de faire des conneries, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Quand à israel, le réveil sera très dur pour eux. Ils viennent de perdre énormément en une nuit. Ils vont donc forcément commettre un acte désespéré.

J’aimerais beaucoup être une mouche et voir la différence d’ambiance entre le kremlin, tel aviv et la maison blanche ce matin…

Trop grande dépendance technologique?

Cela fait à présent plusieurs semaines que les américains ne réagissent plus que de façon impulsive et irréfléchie aux différents stimuli qu’ils perçoivent. On peut certes y voir l’influence de la panique de la prochaine et retentissante faillite de leur économie sous stéroïdes et de leur désespoir, mais ce subit aveuglement pourrait aussi être une conséquence de l’hypothèse qui suit:

– les services américains ont pris goût à la facilité et ont depuis longtemps complètement oublié le jeu du poker menteur politique et des négociations ouvertes. Plus de compétences humaines dans les processus cruciaux. Trop l’habitude de voir le jeu de leurs adversaires et partenaires via prism et cie. Le carpet bombing de l’information.

– Il est possible que le sac à malice de snowden contenait la localisation exhaustive des différents points d’écoute des ricains autour du globe, dont les câbles sous-marins pour commencer. Or snowden est passé à l’Est…

– les russes pourraient donc dans les coulisses écouter, désactiver, prendre le contrôle, ou simplement injecter des données foireuses ou des virii dans prism via ces points d’entrée et rendre du coup le travail de la nsa et consorts impossible ou au moins sévèrement perturbé. En gros ils auraient le pouvoir de retourner les sens des américains contre eux ou tout simplement de les aveugler et qui sait, de les espionner via leurs propres systèmes…

Perspectives

Les premières victimes d’une infection/prise de contrôle/désactivation potentielle de prism/montée en puissance de la russie dans la zone arabe devraient-être les cash cows américano-britanniques: les compagnies pétrolières qui exploitent les gisements du golfe: plus de possibilité de coups tordus pour eux, et plus le gendarme américain derrière pour assurer la continuité de la politique du cowboy.

Puisque les américains voulaient faire tomber la syrie pour y faire passer un pipeline qatari, je n’exclus pas que poutine les punisse en réglant le problème directement à la source et en démontant les pipelines existants qui leur font de la concurrence tout en redirigeant le trafic actuel vers la chine et l’inde  et le BRIC pour forcer les américains à supplier les iraniens pour leur pétrole payable cash et en or (après tout il faut aussi un contre-pouvoir en réserve contre les iraniens qui sont des maîtres en négociations). Mais j’exagère un peu…

Plus de pétrole, plus de guerre, c’est aussi simple que ça. C’est pour ça que ce qui s’est passé cette nuit est fondamental. Vae victis.

Retour sur image: missiles russes en syrie, bateaux, sous-marins et Cie.

Je me doute bien que la vraie raison de la mise en villégiature des S-300 russes en Syrie n’est pas les quelques jets israeliens de passage qui ont pris la paresseuse habitude de bombarder gaza ou lézarder au dessus du sud liban sans aucune résistance valable. Ils ont fait un coup magistral en les installant. Un coup qui suggère le bon mot de clovis “souviens-toi du vase de cuba”… (avez-vous remarqué cette étrange disposition de poutine à aligner coup magistral sur coup magistral depuis quelque temps? “this putin is made from the stuff of legends” pourrait-on dire pour paraphraser kennedy).

Une bonne raison de cette présence pourrait être pour contrer le risque qu’israel ne lance ses missiles de croisière à têtes nucléaires à partir de leur sol direction l’iran, la russie, ou l’europe (puisque les capitales européennes seraient aussi concernées). Donc d’un seul coup poutine vient de sérieusement bousculer la “samson option” si chère aux israeliens, et par là changer la donne en ce qui les concerne. Ne restent plus pour les israeliens que les missiles tactiques montés à bord de leurs sous-marins mais de portée beaucoup plus réduite… Nous y reviendrons.

L’amérique a pris l’habitude ces dernières années d’entourer les pays qui ne leur plaisaient pas de bases militaires ouvertement hostiles. En quelque sorte ce déploiement russe en syrie constitue une première réponse du berger à la bergère qui prend un sens éclatant ce matin.

Par ailleurs les russes doivent aussi avoir embarqué pas mal de S-300 et S-400 sur leurs vaisseaux, des yakhonts aussi. Du coup ils font le nettoyage par le vide et ont assez de bateaux pour tracer les 5 sous-marins diesel lanceurs d’engins nucléaires israeliens (qui doivent remonter à la surface une fois au moins par mois) à la culotte (6eme à venir prochainement dont on se demande de quel doux prénom il va hériter considérant leur progression actuelle) malgré le fait qu’il semblerait qu’ils se soient fait avoir le mois dernier en syrie par un de ces sous-marins. Ils ont forcément corrigé le tir et sévèrement resserré les boulons depuis:

INS Dolphin (1999)
INS Livyathan (Whale, 1999)
INS Tekumah (Revival, 2000)
INS Tannin (Crocodile, delivered in 2012)
INS Rahav (Demon, delivery expected in 2013)

Je pense que les israeliens sont à présent gênés aux entournures. Ils n’ont pas beaucoup d’options en dehors de leurs tactiques habituelles de trahisons/false flags et de complicités louches qui ne leur apportent pas forcément plus d’amis qu’ils n’en perdent. De plus la population commence à avoir une vague idée de l’expression “cui bono?” à présent et ne mord plus à la propagande victimisatrice de ses dirigeants. Les ficelles tirées étaient trop grosses, et il est impossible pour eux de redevenir subtils. L’ont-il déjà été?

PS: je ne sais pas de quels moyens dispose l’armée russe en ce qui concerne la détection et l’éradication de sous-marins, mais cette histoire de torpilles à cavitation des années kursk me revient à l’esprit. S’ils ont autant d’avance qu’avec leurs missiles sol-air ou sol-mer alors les débats qui s’ouvrent vont sûrement être soumis à très peu de contradictions…

Pour donner une idée de l’avance des russes dans le domaine des lanceurs ballistiques ou non, il suffit de lire cet entrefilet:

<<

http://rt.com/news/russian-rocket-engine-ban-039/

“In an interview, the general director of RKK Energia Corporation, Vitaly Lopota, estimated that at the time of the RD-180 first launch in the late 1980s, USSR was “at least” 50 years ahead of America’s liquid fuel rocket engine technology.”
>>

(à prendre avec des pincettes car c’est le fabricant qui se vante, mais il doit être dans le vrai: les américains sont dans le rouge en matière de développement).

NB: Ce sont des moteurs à carburant liquide, et les missiles dont nous parlons sont à carburant solide (propergols etc.). Mais j’imagine que les 2 domaines sont développés en parallèle.

PPS: L’histoire de la menace de bombardement sur l’arabie vient de sorcha faal, autrement dit aucune référence quant à ce fameux mémo, bien que le reste du contexte soit vrai. L’ai découvert après coup en creusant un peu plus.

Malgré tout, et à la lumière de ce qui se passe ce n’est finalement pas si important. D’une façon ou d’une autre poutine a visiblement réduit l’arrogance arabe et commence à occuper le terrain, exactement comme prévu.

D’une autre façon sa stratégie a subtilement changé: de protéger la syrie il en est maintenant à établir une base navale et anti-missiles sur place afin de contrer la samson option israélienne.

Comme c’est parti les russes sont revenus en mediterrannée pour au moins 20 ans, càd le temps que les israéliens démantèlent leur arsenal. Les américains seront gentiment reconduits vers la sortie et ne pourront qu’assister aux festivités sans y prendre part.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s