fortes chaleurs à riyadh

Ce matin on lit dans la presse de la nuit que L’arabie saoudite est passée en defcon 2:
http://www.zerohedge.com/news/2013-08-30/saudi-arabia-raises-defense-readiness-level-5-2

Defcon 2 me semble légèrement exagéré, j’aurais volontiers dit 3 à la limite, mais 2 c’est équivalent à une crise nucléaire inévitable.
Il faut savoir que le recul d’obama mercredi soir n’a pu être au plus qu’un defcon 3. Et les conséquences nucléaires étaient largement plus graves que ce qui semble être la situation arabe.

Il s’avère malgré tout intéressant de faire un résumé de la situation pour mieux essayer d’interpréter la situation…

Sur la situation interne, nous savions depuis très longtemps que l’Arabie n’était pas le paradis des droits de l’homme. Abus et voies de fait sur la population semblent être la règle plutôt que l’exception au point que même l’un des princes arabes se sent obligé d’afficher son désaccord par sa défection:
http://sherriequestioningall.blogspot.ch/2013/08/saudi-arabian-prince-defected-saudi.html

La complicité passive des américains dont l’intérêt est clairement de garder des hommes de main en place qui les aideront à implémenter via leur discret financement du terrorisme arabe la fameuse doctrine du choc des civilisations chère à samuel huntington et la mainmise sur le plus gros producteur mondial de pétrole est aussi un facteur aggravant pour un pays qui se veut le chantre de la démocratie. Rappelons au passage que ledit chantre de la démocratie est le seul pays au monde à avoir utilisé l’arme atomique (2 fois) c’est aussi celui qui a inventé le napalm et en a fait usage au point que les porteurs de lance-flammes étaient vus dans les bataillons comme des malades durant la guerre de corée. Finalement c’est un pays qui n’hésite pas à utiliser l’arme chimique quand bon lui semble, comme par exemple à fallujah il n’y a pas si longtemps. Fin de la parenthèse.

Bien entendu, pour un prince s’exilant, combien sont restés en place et ne disent pour le moment rien? -La possibilités de l’existence de factions adverses au sein du pouvoir est n’en doutons pas immense, sinon pourquoi les américains enverraient-ils des armes bannies par les conventions de genève aux arabes?
http://www.blacklistednews.com/US_Sending_Saudi_Arabia_Thousands_of_Cluster_Bombs%2C_Despite_International_Ban/28354/0/38/38/Y/M.html

Ce n’est maintenant plus un secret pour quiconque (sauf peut-être pour obama et netanyahu) que les rebelles ont été les useful idiots qui auront servi aux américains le très hypocrite prétexte de l’utilisation d’armes chimiques pour justifier une intervention.
Ces rebelles furent pris en charge, équipés, payés et couverts par l’Arabie saoudite via son ministre le prince bandar bin sultan.
http://www.mintpressnews.com/witnesses-of-gas-attack-say-saudis-supplied-rebels-with-chemical-weapons/168135/
http://www.secretsofthefed.com/breaking-obamas-rebels-claim-responsibility-chemical-weapons-attack/

La raison de ces aveux soudains sont inconnues à ce jour. Mais sachant que lors de sa visite à moscou bin sultan à mentionné la présence potentielle de terroristes tchétchènes aux jeux de sotchi il n’est sûrement pas exclu que les services du FSB auront fait leurs devoirs et compilé une liste qui permettrait sans doute de tenir ces mêmes malfrats en laisse via l’incertitude de ce qui pourrait advenir à leurs familles et proches au cas où ils continueraient à se comporter de façon incivile chez autrui. ça ou autre chose, j’y vois volontiers la main des russes. De toutes façons ils doivent se douter que plus personne n’est derrière eux pour lesprotéger et chercher à négocier une fin de conflit honorable sachant qu’avec leurs défaites récentes le moral est forcément bas et que leurs rangs doivent se dépeupler à une vitesse impressionnante.

Or la longue liste de méfaits accomplis par bin sultan
http://www.intifada-palestine.com/2013/08/bandar-ibn-israel/
a récemment été augmentée de deux nouveautés qui pourraient non seulement lui coûter cher, mais aussi à son pays s’il est démontré qu’il fut encouragé par sa hiérarchie.

Deux nouveautés sont à mettre son crédit:

– avoir menacé explicitement et de façon très arrogante poutine au sujet de la possibilité d’attentats terroristes à sotchin en février prochain,
http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/energy/oilandgas/10266957/Saudis-offer-Russia-secret-oil-deal-if-it-drops-Syria.html

– avoir organisé les récentes attaques chimiques des “rebelles” (appelez-les comme vous voudrez, ce ne sont qu’une armée illégale de mercenaires infiltrés à qui on a promis monts et merveilles ainsi que probablement 24 vierges au paradis) contre la syrie:
http://www.presstv.ir/detail/2013/08/30/321260/syria-militants-use-saudisupplied-gas/

Il a récemment été relaté ici l’invérifiable et étrange nouvelle que poutine aurait donné l’ordre formel à ses troupes d’attaquer l’Arabie saoudite en cas d’attaque américaine sur la syrie. Depuis cette attaque n’a pas eu lieu, mais il probable que les autorités arabes se sentent dorénavant un peu sous surveillance, si ce n’est la coupe des russes.

Souvenez-vous, par sa cuistrerie bin sultan a donné l’Arabie saoudite sur un plateau aux russes. Et les russes comptent bien en tirer avantage, ce qui leur permettrait au moins 2 ou 3 possibilités:

– chasser les américains de la région en faisant tomber le qatar et bahrain dans la foulée

– contrôler et rerouter le pétrole de la région chez leurs alliances et dans leur bloc (le bric) et en profiter pour mettre fin au pétrodollar

– faire sentir aux israéliens que leur façon de traiter les palestiniens et leurs visées géographiques dans la région devront être largement revues à la baisse

Sans compter l’influence reconquise sur la sphère européenne, la fin de la doctrine brzerzinski consistant à couper la route de la soie pour tout faire transiter les échanges europe-asie par le canal de panama et l’Amérique, et donc forcer le dollar au niveau mondial, etc.

Une des clefs de la prise de contrôle de l’Arabie par la russie est clairement la mise aux arrêts de bin sultan ainsi que l’aveu public de ses manoeuvres. Ce faisant poutine enverrait potentiellement les arabes, américains et israéliens devant le TPI avec des conséquences on ne peut plus funestes sur leurs gouvernements ainsi que sur le plan politique et stratégique international. Ils n’auront plus longtemps les moyens d’éviter leur nuremberg.

Un genre de scénario qui doit faire trembler quelques huiles à washington et tel aviv, ne pas faire couler beaucoup d’encre et qui laisse supputer que les rangs du lobby juif pourraient rapidement se dépeupler de politiciens tout heureux de pouvoir se racheter une nouvelle virginité en jouant aux héros pro-palestiniens, ou au contraire ouvrir le champ à des purges d’ordre stalinien.

Pour en revenir à bin sultan, il s’était déjà acquis l’inimitié et le mépris de la part de poutine quand en août dernier il était venu le menacer sur ses propres terres, mais depuis il a leur donné un prétexte plus qu’approprié d’intervenir avec les récentes révélations de sa participation aux manoeuvres chimiques des “rebelles” (qui ne sont rappelons-le qu’une bande de mercenaires sans foi ni loi, ni encore même patrie) et par là de couper la logistique de ces mêmes assassins à la base.

Poutine a dû faire comprendre à bin sultan qu’il ne tenait certainement pas le couteau par le manche, pour son plus grand malheur:
http://www.zerohedge.com/news/2013-08-08/putin-laughs-saudi-offer-betray-syria-exchange-huge-arms-deal
surtout considérant le fait que les relations entre riyadh et washington ont récemment connu quelques incidents de parcours:
http://www.blacklistednews.com/Saudis%E2%80%99_Unprecedented_Break_with_Washington_over_Egypt/27438/0/0/0/Y/M.html
http://www.arabianbusiness.com/saudia-threatened-with-new-york-ban-over-israeli-policy-509199.html

Sachant que la situation est déjà tendue à riyadh, ces révélations n’ont pas manqué de galvaniser une opposition grandissante. Pour peu que poutine finance les opposants ils n’en seront que plus sûrs d’eux et le recrutement ne pourra que s’accélérer.

En tous cas les américains seraient bien gênés de pouvoir intervenir dans les circonstances présentes eu égard à leur manque de moyens ne serait-ce que pour attaquer la syrie:
http://freebeacon.com/pentagon-cant-afford-syria-operation-must-seek-additional-funds/
On savait déjà que les américains sont technologiquement en deçà des russes, mais si en plus ils n’ont plus les moyens financiers de faire ne serait-ce qu’illusion on ne peut que se dire que la situation ne durera pas éternellement.
Même s’ils ont revu leurs ambitions syriennes à la baisse avec leurs commanditaires israéliens:
http://freebeacon.com/pro-israel-community-taking-cautious-line-on-syria/
la probabilité de conflit nucléaire n’a jamais été aussi élevée car il s’agit de leur dernière carte.

En gros, les jours du roi sont comptés. Au grand minimum nous allons assister à la finlandisation de l’arabie saoudite. Rien que le terme est ironique. C’est dores et déjà la fin de la domination du moyen orient par les américains.

Dans ce contexte, monter le niveau de préparation des troupes locales à defcon 2 s’explique logiquement; le conflit intérieur serait sur le point de démarrer en plus des menaces externes. Cela peut en outre s’accompagner d’une ambiance de chasse à l’homme, le roi n’ayant certainement pas envie de voir bin sultan ajouter une traîtrise de plus à son actif comme par exemple en négociant son salut par des révélations sur ses commanditaires au TPI.

Comme il a déjà été supposé dans un précédent article, il serait étonnant de revoir bin sultan mort ou vif. Ses chances de disparaître dans des circonstances aussi dramatiques que discrètes sont maximales. Je n’aimerais pas être dans ses babouches.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s