j’ai toujours eu l’impression qu’il y avait un truc louche avec snowden

Le paroxysme c’était la réaction et l’expression de poutine dans ces interviews datant du 25 juin 2013, bizarrement timide et fuyant alors que d’habitude il est impassible:

http://rt.com/news/putin-snowden-moscow-extradition-220/
c’était très clair qu’il ne disait pas tout ce qu’il savait. C’est un homme qui n’aime pas mentir et probablement ne le peut pas. C’est toute la différence culturelle entre les russes et le couple américano israélien qui ne fait visiblement que cela (au moins ces derniers temps).

Opinion: Les américains l’ont très certainement vu et ont tout de suite sûrement attribué cela à une faiblesse (et donc à la possibilité de revenir en arrière facilement) de la part de poutine. C’est probablement ce qui les a conduit à lancer menace sur menace aux russes, les sentant faibles, afin qu’ils renvoient snowden. Si c’est le cas ils ont été de mauvais joueurs de poker et ont découvert leur jeu trop vite. De la maladresse à l’indélicatesse il n’y a qu’un pas, mais un pas suffisant pour perdre son avance.

Qui plus est on apprit récemment que notre voyageur au long cours s’était caché au consulat russe lors de son séjour à hong-kong:
http://www.washingtonpost.com/world/report-snowden-stayed-at-russian-consulate-while-in-hong-kong/2013/08/26/8237cf9a-0e39-11e3-a2b3-5e107edf9897_story.html
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2402211/Russia-helped-Snowdens-escape-Hong-Kong-long-claimed-involved.html

Et enfin ses révélations n’ont rien de surprenant sur une note personnelle. Par contre elles ont un énorme impact au niveau politique, ce qui est probablement le deuxième effet kiss-cool comme on dit, visiblement l’effet recherché est de déstabiliser, délégitimiser, diviser et démoraliser l’ennemi. Excellente tactique résumée ici:

Avec la question qui suit: est-ce que wikileaks a été infiltré par les russes?
View story at Medium.com

C’est une hypothèse intéressante: wikileaks et la presse n’auraient droit qu’aux révélations de nature à bousculer la politique américaine, tandis que les services secrets russes garderaient la mainmise sur les documents vraiment stratégiques. Ca se tient dans une certaine mesure, mais ce serait oublier que wikileaks n’a aussi peut-être pas eu beaucoup de choix, sachant que tout le bloc de l’ouest les pourchassaient. Mettons-nous dans la peau de poutine: ce serait jouer sur du velours que d’héberger cet oisillon tombé du nid…

Tout ceci serait oublier que wikieaks s’est fait infiltrer par le fbi:
http://www.wired.com/threatlevel/?p=58974
ce qui est le signe que wikileaks est devenu un objectif stratégique majeur, de même qu’un symbole de la dislocation interne de l’empire: les soldats refuseraient de plus en plus d’obéir à des ordres qui vont à l’encontre de leur conscience sachant qu’en plus les vétérans qui rentrent du front sont traités comme des animaux malgré leur complicité aux crimes de guerre américains; et cela pourrait ne pas se limiter qu’aux militaires du rang. D’où mes interrogations répétées sur une possibilité de coup d’état aux usa. Ca fait sourire, certes, mais probablement pas tant que ça dans les hautes sphères.

Il est clair que wikileaks est au centre de pas mal de tensions… Ce serait effectivement une bonne affaire pour poutine car wikileaks ne diffuse que des documents liés d’une façon ou d’une autre aux pays de l’ouest (FUKUS, OTAN, etc.) et n’a pas de révélation vraiment intéressante concernant la russie… La barrière de la langue sans doute.
http://www.themoscowtimes.com/topics/wikileaks-revelations-on-russia/430016.html

Toutes ces questions sont mises en musique ici:
http://freebeacon.com/foust-was-snowdens-defection-russian-intel-op/

Retour sur snowden: http://investigations.nbcnews.com/_news/2013/08/26/20197183-how-snowden-did-it?lite
http://investigations.nbcnews.com/_news/2013/08/29/20234171-snowden-impersonated-nsa-officials-sources-say?lite
“U.S. intelligence has invited so many people into the secret realm,” said an intelligence official. “There are potentially tons of Edward Snowdens. But most people aren’t willing to vacuum everything up and break the law.”

Tiré par les cheveux (on nous décrit snowden comme un petit génie alors que ce qui est décrit dans l’article correspond bêtement aux privilèges d’un admin unix standard. Les gars qui ont écrit ces articles sont clairement illettrés ou alors ils cachent la vérité, le ou étant ici inclusif), ils limitent le total à 20000 documents, ce qui fait léger si on considère qu’il était question de 350gb au début (et des 400Gb du gros fichier d’assurance crypté que wikileaks a diffusé la semaine dernière). Ils sont gros leurs docs ou ils mentent.

Par un fait amusant, le chiffre est différent ici:
http://rt.com/usa/uk-nsa-snowden-files-233/
“”We have presented a witness statement to the court in Britain which explains why we are trying to secure copies of over 58,000 stolen intelligence documents – to protect public safety and our national security,” the spokesperson said.

Petit calcul rapide: 350Gb / 60k docs = 6Mb par document en moyenne. Un peu élevé à mon goût, mais admettons…

La question est: est-ce qu’on nous balade avec cette histoire ou alors est-ce que vraiment la NSA n’est pas capable de dire ce que snowden a pris?
Si c’est le cas, est-ce parce qu’il a bénéficié de complicités internes?

Opinion: Je pense que oui, on ne rassemble pas 350-400Gb de données stratégiques comme cela en si peu de temps sans attirer l’attention. Snowden est trop jeune et inexpériementé à mon goût pour ce genre d’opération. Ce qui s’est passé pour moi est au minimum une vaste conspiration interne qui pourrait probablement avoir des origines du côté de la CIA (ne pas obliger que ces 2 agences se haïssent car se battent pour des moyens divisés entre eux alors que leurs méthodes sont complémentaires: la CIA agit sur le terrain tandis que la NSA est en retrait).

Si c’est le cas, alors ce qui s’est passé est terrible pour les USA car un conflit interne somme toute mineure a pu ouvrir la porte aux russes, comme aux pires instants de la guerre froide. Une opération qui aurait pu être mollement destinée à embarrasser une agence s’est retournée contre les deux et le troisième larron s’en est chargé. Encore une fois, si c’est le cas, ça veut dire que moscou (et potentiellement pékin) a très probablement beaucoup d’agents dans les agences de renseignements américains, lesquels sont pris à la gorge. A preuve le nombre important de contractants dont ils disposent. Tout le monde sait que les contrôles des contractants sont forcément moins poussés que ceux concernant les hommes du rang. La porte d’entrée est toute trouvée pour certains.

Les récentes révélations de la NSA via leur budget top secret:

dans lesquelles il est en partie question de réduire le nombre d’administrateurs ou de personnes ayant des privilèges élevés ne seraient-elles pas le cache-sexe idéal d’une énorme opération de purge interne afin de trouver la ou les taupes (qui ne se connaissent sûrement pas d’ailleurs) résiduelles?

Corollaire: Cela pourrait aussi expliquer pourquoi les américains tiennent tant à récupérer snowden malgré le fait que les informations sont à présent dans la nature; en plus de la valeur d’exemple (au même titre que bradley manning pour qui tout le monde aura une pensée) il pourrait être le seul qui connaisse les agents infiltrés ou déçus qui lui ont communiqué les informations dont il dispose et donc les aider à démêler cet écheveau…

Corollaire 2: la NSA doit à présent être tombée dans le camp des parias des agences de renseignements. Il n’y a pas si longtemps pourtant elle faisait de l’ombre à toutes les autres. Attendons de voir si le général alexander se fait limoger pour en avoir la mesure. Il doit jouer contre la montre sans le dire, mais ses apparitions publiques ne sont plus que des opérations de marketing:
http://www.theguardian.com/world/video/2013/aug/01/nsa-keith-alexander-hacker-las-vegas-video
il contrôle encore un peu la situation, mais sa durée de vie est directement liée au nombre de fusibles dont il dispose ainsi que des purges qu’il devra éventuellement faire au sein de son organisation.

A suivre…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s