…et comme prévu, the winner is…

. . .rael! qui ne veut surtout pas risquer le petit orteil dans le bain syrien mais qui seraient tout heureux que les américains aillent au casse-pipe à leur place (belle morale):
http://www.usatoday.com/story/news/world/2013/09/01/israel-syria-reaction/2752771/
http://www.jpost.com/National-News/Polls-Israelis-want-US-Europe-to-attack-Syria-but-against-IDF-intervention-324787
http://www.timesofisrael.com/netanyahu-low-probability-israel-will-enter-syria-fighting/

Pris en flagrant délit de largage de missiles (2 hein, pas 1) sur la méditerranée à partir de son territoire par les russes qui ont bien évidemment un oeil sur eux tant ils connaissent leurs méthodes:
http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/10283070/Syria-crisis-Israel-sparks-alert-in-Mediterranean-after-unannounced-missile-test.html
http://www.roitov.com/articles/shigur.htm
comme par hasard le lendemain de l’annonce de l’arrivée du nimitz sur les lieux:
http://ca.reuters.com/article/idCABRE9800IT20130901
lequel navire devrait être retiré entre 2016 et 2020 d’ailleurs, ce qui veut dire que sont remplaçant est probablement déjà sorti du chantier naval et est en train d’être équipé, ou dans pas longtemps. Qu’importe, je digresse…

Tout ceci le surlendemain d’une interview où brzesinski déclarait calmement:
http://transcripts.cnn.com/TRANSCRIPTS/1309/01/fzgps.01.html
“nous devons créer la situation (NDLR: pourquoi donc?)”

La réaction Israelienne? -Quoi que certainement un peu déconcertés, ils annoncent comme une fleur que c’est dans le cadre d’un exercice conjoint avec les américains, lesquels répondent quasiment par la surprise (on se demande si ce n’est pas voulu de la part de certains généraux qui ne supportent plus les exactions de leur gouvernement couvrant israel à tout prix, sachant qu’une réponse aurait obligatoirement dû passer par l’état major et quelques secrétaires d’état américains, voire le président, avant de redescendre vers la presse):
http://www.presstv.ir/detail/2013/09/03/321886/us-israel-missile-accounts-conflicting/
On dirait que le ras-le-bol gagne tout le monde dans l’administration, y compris chez les anciens qui sortent la merde de sous le tapis:
http://www.veteranstoday.com/2013/09/01/former-chief-of-staff-raises-israeli-false-flag-terrorism/

Le gouvernement israélien lance sa traditionnelle campagne tous azimuts pour rallier ses supporters et faire taire les critiques. Encore un subliminal rappel que les page les plus noires de l’histoire (écrites par les vainqueurs) ne sont que douleurs et cicatrices pour ce peuple martyr et que nous devons nous agenouiller devant cette image du christ en croix:
http://www.cbc.ca/news/world/story/2013/09/03/germany-auschwitz-guards-nazi-charges.html

Après l’affaire des “preuves” qu’ils ont donné concernant l’implication personnelle d’Assad dans le gazage de la semaine dernière (et dont on sait bien qu’elles sont fausses, comme celles de l’Irak, etc.) nous vient cette remarque sibylline pour étayer ce fait: les anglais auraient dû l’intercepter aussi, or il n’en est rien…
http://www.craigmurray.org.uk/archives/2013/08/the-troodos-conundrum/

Faut-il y voir un signe du désespoir israélien assorti du ras-le-bol de l’armée d’être utilisée comme corps expéditionnaire pour les conquêtes de leurs multinationales ainsi que d’un petit état délinquant du moyen-orient? Surtout que la montre tourne et que les “rebelles” (appelez-les comme vous voudrez ça ne changera rien au fait que ce sont des criminels mercenaires importés et financés par l’Arabie et le qatar comme nous l’avons déjà vu) s’évaporent par dizaines et meurent presque par centaines:
http://www.brecorder.com/world/middle-east/134121.html

Apparemment d’après:
http://www.roseanneworld.com/blog/2013/09/urgent-urgent-urgent-dempsey-stops-ww3/
il semblerait que ce puisse être une explication valable, d’autant que le déploiement de la marine américaine proche des côtes syriennes semble avoir été décidé bien avant les événements gaziers de la semaine dernière:
http://www.globalresearch.ca/massive-naval-deployment-us-and-allied-warships-deployed-to-syrian-coastline-before-the-august-21-chemical-weapons-attack/5347766
On se demande bien pourquoi…
Est-ce que ça aurait à voir avec ce genre de révélation (à confirmer)?
http://www.zerohedge.com/news/2013-09-02/fiction-fact-or-scandal-epic-proportions
http://hackersnewsbulletin.com/2013/09/exclusive-pentagon-may-involved-chemical-attack-syria-us-intelligence-colonel-mail-hacked.html
Dieu seul le sait…
Il faut dire que si obama a (officiellement) informé netanyahu de ses intentions:
http://www.presstv.ir/detail/2013/09/02/321647/obama-had-informed-bibi-of-syria-plan/
On se demande si les médiats n’écrivent pas l’inverse de la réalité, à savoir qu’il y a toutes les chances que ce soit netanyahu qui aurait pu donner l’ordre à obama de le faire. L’histoire nous le dira.

Pour en revenir au général dempsey, ce que l’histoire ne dit pas concerne le topo qu’il aurait pu faire sur le moral des troupes ainsi que des éventualités de “désordre” (ou de mutineries) pouvant éventuellement se produire en haut lieu (risque de coup d’état?). Rien que le congrès se rebelle plutôt violemment en ce moment, ce qui donne une idée:
http://www.informationclearinghouse.info/article36055.htm

Dempsey a forcément dû lâcher une joyeuseté du genre pour déstabiliser et gagner la confiance d’obama, lequel est marqué à la culotte et nourri à la cuiller par pas moins de 3 neo-consevateurs (petit mot pour ultra-sionistes) jour et nuit. Il doit en cauchemarder…
Si pour l’instant on n’a aucune idée du potentiel en coup aux usa, il semblerait d’après ce rapport cité la dernière fois qu’une grande opération de purge démarre dans les alphabet soup agencies américaines:
http://www.washingtonpost.com/politics/us-intelligence-agencies-spend-millions-to-hunt-for-insider-threats-document-shows/2013/09/01/c6ab6c74-0ffe-11e3-85b6-d27422650fd5_story.html
c’est sûr que quand les services secrets tournent à coups de contractants il ne faut s’étonner de rien, surtout si en plus la grogne y monte constamment ces derniers temps… Nous y reviendrons sûrement lorsqu’ils monteront en épingle l’arrestation du premier petit malin malchanceux en en faisant un génie al-qaedesque à dada etc. lalala

Quant au moral des troupes, il descend lentement, totalement:
http://www.businessinsider.com/troops-protest-syria-military-strike-2013-9
http://libertycrier.com/military-members-speak-syrian-war-anonymous-meme/
une explication peut-être est qu’ils en ont marre du manque de moyens et d’être des sitting ducks à portée des missiles russes stationnés en lubie et contre lesquels ils ne peuvent rien (en plus de ne pas considérer ce combat comme le leur):
http://www.businessinsider.com/soldier-on-syrian-intervention-we-are-stretched-thin-tired-and-broke-2013-9
Cela semble même atteindre des proportions épidémiques, puisque le ministère de la vérité contre-attaque en disant que tout ceci n’est qu’une mystification:
http://www.infowars.com/msm-claims-military-revolt-against-obama-a-hoax/
pendant que le gouvernement averti ses citoyens voyageurs à mots couverts de ne pas manifester à l’étranger (ça ferait sûrement désordre…):
http://truth-out.org/speakout/item/18573-us-government-urges-citizens-to-avoid-peaceful-political-protes

Une autre vérité à laquelle le ministère du vrai devra s’attaquer, c’est celle de la cote de popularité d’Assad (70%) laquelle dépasse de loin celles additionnées de tous les grands démocrates qui prétendent lui donner une correction, ce qui doit incidemment leur donner le vertige:
http://www.worldtribune.com/2013/05/31/nato-data-assad-winning-the-war-for-syrians-hearts-and-minds/
Et ils le savent, puisque ces chiffres proviennent de l’Otan. Oh les vilains petits cachotiers…

Et les “rebelles” doivent être vraiment bêtes, car après avoir avoué qu’ils étaient les auteurs des attaques gazières de la semaine dernière et que leurs armes provenaient d’un certain bin sultan (tiens, je me demande où il se terre en ce moment…) ces même “rebelles” se plaignent de ce que la cavalerie n’arrivera pas dans les temps. Ne cherchez pas, ils ne sont pas recrutés à l’université:
http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/10279245/Syrian-rebels-decry-Barack-Obamas-decision-to-delay.html

Pendant ce temps poutine doit bien rigoler car il mène un train d’enfer et on peut probablement sentir sa main tenir les rennes derrière les dernières révélations émaillées d’incidents politiques en devenir qui ont eu lieu cette semaine.
Là il fait la leçon à obama comme à un gamin:

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/northamerica/usa/10278336/Syria-crisis-Britain-is-no-longer-a-world-power.html
Là il envoie des lobbyistes au capitole pour convaincre les parlementaires de dire non (je suppose que ça risque de se faire à huis-clos?):
http://thehill.com/blogs/global-affairs/middle-east-north-africa/319905-report-russia-may-send-lawmakers-to-lobby-congress-against-syria-strike
Là il ne se gêne pas pour accroître ses moyens en syrie:
http://stratrisks.com/geostrat/15152
Ici le brésil a reçu des infos via snowden dont les révélations sont toujours un spectacle inoubliable (et qui n’apprennent rien de stratégique):
http://abcnews.go.com/International/wireStory/report-nsa-directly-spied-brazil-mexico-leaders-20133251
qui gonfle:
http://rinf.com/alt-news/breaking-news/brazil-calls-in-us-envoy-over-nsa-spying/65032/
les chinois et iraniens aussi:
http://rinf.com/alt-news/breaking-news/docs-us-spied-on-russia-china-iran/64601/
qui sont dans le genre patient…
Même les médiats américains sont obligés d’admettre qu’il retourne la crêpe qu’ils le veuillent ou non:
http://www.cnbc.com/id/101001913
et l’Onu n’obéit d’une certaine façon plus aux américains:
http://www.theaustralian.com.au/news/world/three-week-wait-for-uns-syria-analysis/story-e6frg6so-1226708411997

Du coup il en profite pour mettre ses ouailles à l’abri:
http://en.rian.ru/russia/20130427/180876832.html
pendant que personne ne comprend plus rien à la situation.
Et courtiser les oisillons tombés du nid:
http://www.zerohedge.com/news/2013-08-31/russia-restructures-cyprus-debt-cyprus-prohibits-us-strikes-syria
Est-ce que poutine n’aurait pas en tête de faire disparaître les banques centrales qui émettent la monnaie à crédit par hasard? On ne pourrait le lui reprocher… En attendant le dollar sera travaillé au corps:
http://www.app.com.pk/en_/index.php?option=com_content&task=view&id=248294&Itemid=2

Et bien évidemment comme dans tous les bons vaudevilles, il n’y en a qu’un qui ne comprend rien. Ce coup-ci c’est erdogan qui est tellement intelligent qu’il n’avait déjà rien compris lors de la révolte du parc gezi, et qui renouvelle ses belles démonstrations de candeur avec son voeu pieu d’écraser la syrie comme l’a été le kosovo:
http://www.hurriyetdailynews.com/turkish-pm-says-limited-action-against-syria-wont-be-enough-calls-for-kosovo-like-intervention.aspx?pageID=238&nID=53586&NewsCatID=338
C’est pas pour rien qu’on dit fort comme un turc…

Si obama a eu le nobel de la paix, il a encore de l’espoir après tout (le prix nobel de mickey parade semble disponible cette année)… Mais d’après les russes les américains seraient les rois des coups tordus puisqu’ils demandent aux pays qui ont un accord d’extradition avec eux de leur envoyer quelques russes de passage (vendeurs d’armes, etc.):
http://www.nytimes.com/2013/09/03/world/europe/russia-issues-travel-warning-about-united-states.html?_r=0
http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-23942511
ça sent le contentieux à plein nez cette histoire…
En ce qui concerne l’hypocrisie américaine kerry n’en est pas à une près:
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2408805/The-image-John-Kerry-WONT-want-U-S-Secretary-State-pictured-dining-Assad-wife-Damascus-restaurant-war-broke-Syria.html

Pendant ce temps tout le monde se barre de “l’alliance” (ou devrait-on dire l’empire?). Les égyptiens qui avaient récemment fermé le canal de suez à tout vaisseau militaire ayant vocation à aller intimider la syrie (donc logiquement les usa et israel) viennent de faire un pas de plus en annonçant tout de go qu’ils défendraient la syrie en cas d’attaque:
http://friendsofsyria.wordpress.com/2013/09/03/egypt-will-give-full-support-to-syria-if-us-attack/
Et qu’est-ce qu’il y a entre l’égypte et la syrie?… Plein de choses qui semble-t-il s’organisent pour régler de vieux problèmes laissés en friche ces dernières décennies:
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4425527,00.html

Conclusion: business as usual. Il est clair que le couple américano israélien a perdu tout conflit armé d’avance (ce qui implique un conflit nucléaire par la suite vu qu’ils sont très mauvais joueurs) mais refuse de s’en laisser compter malgré les tensions internes qui semblent ne pas encore avoir atteint leur paroxysme et qui -du moins aux usa- sont potentiellement annonciatrices d’un coup en préparation (mais j’exagère, je me laisse porter par l’enthousiasme des troupes). Au minimum aura-t-on droit à une série de limogeages et de kangaroo courts pour les opposants au régime sans que le fil directeur du ras-le-bol, des trahisons de dépit et des défections ne soit évoqué. L’ambiance de l’armée et de certains corps officiels risque de ressembler à celle d’une chasse aux sorcières. Poutine doit dégonfler la baudruche en évitant les drames; on sent son contrôle de la situation et sa main de maître derrière chaque nouvelle arrivant ici. Il ne leur laisse aucun répit et il devra continuer pour éviter de leur laisser l’initiative. Pour l’instant on pourrait dire qu’ils courent comme des poulets sans tête et c’est probablement ce qui pourrait se passer de mieux. Il est clair que poutine doit compter sur ses multiples agents au sein des armées, gouvernements et services secrets israéliens et américains pour sentir la situation et savoir quelles actions sont les plus appropriées. L’histoire ne dit pas s’il prend avantage de ce qu’il sait sur prism et cie, mais c’est une possibilité à considérer. C’est à présent une course d’endurance pour lui et son camp. S’il gagne, ce sera d’une façon digne de sun-tzu; sans avoir tiré un seul coup de canon.

PS: les syriens, tout comme leurs copains israéliens, n’ont pas ratifié le traité d’interdiction des armes chimiques (les israéliens pas non-plus celui de non-prolifération des armes nucléaires, mais je m’éloigne du sujet, c’était juste pour donner une idée de leur droiture morale puisqu’ils n’ont pas besoin de signer ces traités…):
http://www.opcw.org/about-opcw/non-member-states/
Donc au sens du droit international, ni l’un ni l’autre ne sont condamnables (autrement que par les opinions publiques) en cas d’utilisation…

One thought on “…et comme prévu, the winner is…

  1. Pingback: Pauvre bibi | Pense-bête

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s